• Je ne vois point de créature
    Se comporter modérément.
    Il est certain tempérament
    Que le maître de la nature
    Veut que l'on garde en tout. Le fait-on ? Nullement.
    Soit en bien, soit en mal, cela n'arrive guère.
    Le blé, riche présent de la blonde Cérès
    Trop touffu bien souvent épuise les guérets ;
    En superfluités s'épandant d'ordinaire,
    Et poussant trop abondamment,
    Il ôte à son fruit l'aliment.
    L'arbre n'en fait pas moins ; tant le luxe sait plaire !
    Pour corriger le blé, Dieu permit aux moutons
    De retrancher l'excès des prodigues moissons.
    Tout au travers ils se jetèrent,
    Gâtèrent tout, et tout broutèrent,
    Tant que le Ciel permit aux Loups
    D'en croquer quelques-uns : ils les croquèrent tous ;
    S'ils ne le firent pas, du moins ils y tâchèrent.
    Puis le Ciel permit aux humains
    De punir ces derniers : les humains abusèrent
    A leur tour des ordres divins.
    De tous les animaux l'homme a le plus de pente
    A se porter dedans l'excès.
    Il faudrait faire le procès
    Aux petits comme aux grands. Il n'est âme vivante
    Qui ne pèche en ceci. Rien de trop est un point
    Dont on parle sans cesse, et qu'on n'observe point.

    La Fontaine montre une chaîne d’excès : trop de blé ? Les moutons dévorent tout ; trop de moutons ? Les loups les exterminent ; trop de loups ? Les humains se chargent de les tuer : Personne ne sait garder la mesure nécessaire à une vie simple et sereine...

    Rien de trop Jean de la FONTAINE


    1 commentaire
  • « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir.
    Et l’envie furieuse d’en réaliser queques-uns.
    Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,
    et d’oublier ce qu’il faut oublier.
    Je vous souhaite des passions.
    Je vous souhaite des silences.
    Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil,
    et des rires d’enfants.
    Je vous souhaite de respecter les différences des autres parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir
    Je vous souhaite de résister à l’enlisement,
    à l’indifférence
    et aux vertus négatives de notre époque.
    Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, 
    car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
    Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux,
    car le bonheur est notre destin véritable. »
     
    Jacques BREL
     

    Bonne Année 2020 !


    6 commentaires
  • Elysée est au premier plan.

    Les gens qui aiment les chats...

     

    ... Sont ceux qui ont le plus gros coeur.

    Susan EASTERLY

    Les gens qui aiment les chats...


    2 commentaires
  •   noel-peripeties-infirmiere

     

    Mille pensées à tous ceux qui sont dans la peine, le chagrin, la solitude...

     

    Joyeux Noël à tous !


    3 commentaires
  • Pluie de Raymond CARVER

    Réveillé ce matin avec

    une envie terrible de rester au lit toute la journée

    et de lire. M'y suis opposé quelques minutes.

     

    Ai regardé la pluie à travers la fenêtre

    Et lâché prise. Me mettant entièrement

    à l'abri de ce matin pluvieux.

     

    Serais-je prêt à revivre ma vie ?

    Avec les mêmes erreurs impardonnables ?

    Oui, si c'était seulement possible. Oui.

    Pluie de Raymond CARVER


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires