• Berceuse 

    Elysée

     

    Endormons-nous, petit chat noir blanc.

    Voici que j'ai mis l'éteignoir

    Sur la chandelle.

    Tu vas penser à des oiseaux

    Sous bois, à de félins museaux...

    Moi rêver d'elle.

     

    Nous n'avons pas pris de café,

    Et dans mon lit bien chauffé

    (Qui veille pleure)

    Nous dormirons, pattes dans bras.

    Pendant que tu ronronneras,

    J'oublierai l'heure.

     

    Sous tes yeux fins, appesantis,

    Reluiront les oaristys

    De la gouttière.

    Comme chaque nuit, je croirai

    La voir, qui froide a déchiré

    Ma vie entière.

     

    Et ton cauchemar sur les toits

    Te dira l'horreur d'être trois

    Dans une idylle.

    Je subirai les yeux railleurs

    De son faux cousin, et ses pleurs

    de crocodile.

     

    Si tu t'éveilles en sursaut

    Griffé, mordu, tombant du haut

    Du toit, moi-même

    Je mourrai sous le coup félon

    d'une épée au bout du bras long

    Du fat qu'elle aime.

     

    Puis hors de lit, au matin gris,

    Nous chercherons, toi, des souris,

    Moi, des liquides

    Qui nous fassent oublier tout,

    Car au fond, l'homme et le matou

    Sont bien stupides.

     

    Charles Cros

    1842 - 1888

    Le coffret de santal (1873)

     

    Berceuse


    2 commentaires
  • Le paradis...

    Sur la photo, Erylin est à gauche, Elysée à droitetn

    S'il n'existe pas un paradis pour les hommes, il en existe sûrement un pour les chats.

    Pourquoi ? Car le chat est le seul être qui n'a jamais attrapé le virus de la bêtise des hommes

    Anonyme

    Le paradis...

     

     


    5 commentaires
  • Un plat sans viande, ni poisson et le résultat est... On ne peut plus gourmand !

    Curry de patates douces et pois chiches

    Pour le réaliser il vous faudra :

    1 kg de patates douces

    250 g de pois chiches en conserve

    2 oignons frais

    2 cuil. à soupe d'huile d'olive

    1 cuil. à soupe bombée de curry en poudre

    40 cl de lait ce coco

    coriandre, sel et poivre

     

    Epluchez les patates douces et coupez-les en gros tronçons. Emincez les oignons.

    Dans une cocotte, faites revenir les oignons et le curry dans l'huile d'olive pendant quelques minutes. Ajoutez les tronçons de patate douce, le lait de coco, du sel et du poivre, couvrez et faites mijoter à feu doux 30mn environ.

    Ensuite, ajoutez les pois chiches égouttés et laissez mijoter 10 mn supplémentaires.

    Servez le curry de patates douces parsemé de feuilles de coriandre et accompagné de riz.

    Curry de patates douces et pois chiches


    4 commentaires
  • Des financiers au thé matcha

    Envie d'un peu de douceur dans ce monde de brutes ?

    Pour 12 financiers environ, il vous faudra :

    50 g de farine

    95 g de sucre

    70 g de poudre d'amandes

    130 g de beurre

    3 blancs d'oeufs

    1 cuil. à café de thé vert matcha

     

    Préchauffez le four (210°).

    Dans une petite casserole, faites fondre le beurre, puis laissez sur feu doux jusqu'à ce qu'il prenne une couleur dorée et dégage une délicieuse odeur de noisette. laissez tiédir.

    Mettez les blancs d'oeufs dans un saladier et "cassez-les" légèrement avec un fouet à main. Incorporez ensuite, petit à petit, la farine tamisée, la poudre d'amandes, le sucre, le thé et le beurre tiédi, toujours en remuant au fouet à main, jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Répartissez dans les moules.

    Enfournez et baissez la température à 180°. Faites cuire 10 à 15 minutes, jusqu'à ce que les financiers soient dorés.

    Démoulez les financiers dès leur sortie du four et laissez tiédir sur une grille.

    Envie d'un peu de douceur dans ce monde de brutes ?

    Envie d'un peu de douceur dans ce monde de brutes ?


    6 commentaires
  • L'espiègle reflet

    L'espiègle reflet

    L'espiègle reflet

     

    Ce chat aperçut un miroir ;

    Il y saute, regarde, et d'abord pense voir

    Un de ses frères qui le guette.

    Notre chat veut le rejoindre, il se trouve arrêté.

    Surpris, il juge alors la glace transparente,

    Et passe de l'autre côté,

    Ne trouve rien, revient, et le chat se présente.

    Il réfléchit un peu : de peur que l'animal,

    Tandis qu'il fait le tour, ne sorte.

    Sur le haut du miroir il se met à cheval,

    Deux pattes par ici, deux par là ; de la sorte

    Partout il pourra le saisir.

    Alors, croyant bien le tenir,

    Doucement vers la glace, il incline la tête,

    Aperçoit une oreille, puis deux... A l'instant,

    A droite, à gauche il va jetant

    Sa griffe qu'il tient toute prête :

    Mais il perd l'équilibre, il tombe et n'a rien pris.

     

    Jean-Pierre CLARIS de FLORIAN

    Fables

    L'espiègle reflet

     

     

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires