• 4 ans...

    4 ans...

    Ne te tiens pas devant ma tombe en pleurant,

    Je ne suis pas là, je ne dors pas.

    Je suis maintenant dans les mille vents qui soufflent,

    Je suis les reflets étincelants sur la neige.

    Je suis la lumière du soleil qui fait mûrir les grains,

    Je suis la douce pluie de l'automne.

    Quand tu t'éveilles dans la paix du matin,

    Je suis le mouvement rapide

    Des oiseaux qui s'envolent en cercle dans le ciel.

    Je suis les douces étoiles qui brillent dans la nuit.

    Ne te tiens pas devant ma tombe en pleurant ;

    Je ne suis pas là, je suis partout, vivante...

    Mary Ezabeth FRYE 1932

    1905 - 2004

     

    4 ans...

    ELYSEE

    ma Merveille, mon Ange Blanc, ma Perle rare

    7 mai 2009 - 19 novembre 2011

     Je suis toujours dans le déni, je n'ai franchi aucune étape du deuil...Je ne peux pas...

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 06:44

    il faudrait pourtant penser à autre chose ! bonne journée

    2
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 09:46

    Coucou ma chère Mamounette

    Douces pensées en ce triste anniversaire.

    Bisous et caresses à tes félinettes

    Béa kimcat

     

    3
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 10:54

    Etant dans le même cas je comprends ton déni Mamounette et compatis doublement avec toi . 

    Arriverons-nous un jour à accepter leur départ ????? 

    Je t'embrasse et pense fort à toi .

    Marie,  

    4
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 15:01

    oui comme je te comprends, le temps hélas n'efface pas tout bien au contraire il ravive notremémoire en permanence, je suis de tout coeur avec toi je n'ai jamais accepté leurs départs ..... bises

    5
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 19:05

    4 ans déja .

    Je te comprends .

    TRès beau poéme

    Bises

    6
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 19:25

    Un moment toujours difficile. Ne pas les oublier, mais continuer ce que l'on a entrepris, c'est souvent le plus bel hommage à rendre ...

    7
    Poupette
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 21:11

    Quel beau poème ! On ne peut pas les oublier, on les aime trop !

    8
    Jeudi 19 Novembre 2015 à 23:24

    c'est très émouvant..
    On ne peut admettre

    bisous Mamounette

    9
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 13:45
    Edwyn et Faiel

    C'est normal que tu n'oublies jamais Elysée, Mamounette, courage.

    Nous espérons qu'Erilyn et Silea vont bien.

    10
    Chadappart
    Mardi 1er Décembre 2015 à 21:50
    C'est Dur, on ne peut pas les oublier. Calinous. Ronrons du soir.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :