• CLARA LUCIANI

    Un grand MERCI pour cette pépite !!!

     

    Moi, quand j'me sens touchée, coulée, perdue

    Je me roule en boule et j'entends plus

    Les mots qu'on m'envoie au lance-pierres

    Faux, quand je dis que je m'en fous, je mens,

    C'est qu'ils ne me quittent jamais vraiment

    Ces gens qui m'regardent de travers

    Aie, pourquoi faudrait qu'on se fasse du mal ?

    Viens plus près que je te soigne !

    Aie, pourquoi faudrait qu'on se fasse du mal ?

    Mêle ta vie à ma vie, on pourrait se tenir chaud

    Se lisser les plumes et se trouver beaux.

    On fait du mieux qu'on peut avec c'qu'on a

    Souvent on s'construit sur des gravats

    Des abris sans porte et lumière

    Mais je veux bien t'laisser rentrer chez moi

    Tisser ton chagrin, ne t'en fais pas

    C'est comme un manteau : on s'en libère

    Aie, pourquoi faudrait qu'on se fasse du mal ?

    Viens plus près que je te soigne !

    Aie, pourquoi faudrait qu'on se fasse du mal ?

    Mêle ta vie à ma vie, on pourrait se tenir chaud

    Se lisser les plumes et se trouver beaux.

    On fait du mieux qu'on peut avec c'qu'on a

    Souvent on s'construit sur des gravats

    Des abris sans porte et lumière

    Aie, pourquoi faudrait qu'on se fasse du mal ?

    Mêle ta vie à ma vie, on pourrait se tenir chaud

    Se lisser les plumes et se trouver beaux.

     

      CLARA LUCIANI


  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Mai à 23:46

    te souhaite une bonne nuit ♥

      • Mercredi 5 Mai à 23:52

        Merci infiniment pour ton soutien ma chère UPPSALA !!!

        Belle et douce nuit à toi

    2
    Jeudi 6 Mai à 15:09

    C'est beau !

    Bisous ma chère Mamounette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :