• Le jeune mendiant de MURILLO

    En dehors de la peinture religieuse, Murillo est surtout célèbre pour des scènes représentant les gens du peuple. Murillo y est réaliste, d'un réalisme très émouvant.

     

    murillo*

     

       Le Jeune Mendiant est une des principales œuvre et le premier tableau représentant un garçon des rues du peintre espagnol Esteban Murillo (1618-1682). Murillo fait parti du mouvement baroque espagnol du XVIIeme siècle. Il est, avec les peintres Diego Velazquez, Fransisco Zurbaran et José de Ribera, l'un des principaux représentants du siècle d'Or espagnol (période de rayonnement culturel de l'Espagne au XVIIeme siècle en Europe) et le chef de fil de l'école de Séville, second centre artistique de l'Espagne après Madrid. Bien que l'essentiel de ses œuvres soient religieuses comme La vierge du Rosaire, il est très reconnu pour ses peintures de genre, particulièrement ses portraits de femmes et d'enfants pauvres. Murillo eut une grande influence sur le réalisme et le rococo du XVIIIeme siècle espagnol.

      Le jeune Mendiant est souvent appelé "le jeune pouilleux" car il est en train de se débarrasser de ses puces.

     

    Description du tableau :

         Sur le tableau, on voit un jeune garçon vêtu de guenilles, aux pieds sales, assis par terre seul dans le recoin d'un intérieur délabré. A côté de lui, on trouve une cruche et un panier de pommes renversé ainsi que quelques restes de crevettes, qui attestent qu'il vient de déjeuner. L'obscur réduit qui lui sert de refuge, l'ouverture sans fenêtre et les murs et le sol sale concourent à représenter la plus grande pauvreté. Contrairement aux œuvres futures de Murillo, ici la pâte est rugueuse et les lumières sont très brutales, créant un contraste important entre les ombres de la pièce et la lumière provenant de l'extérieur. En effet, plus tard, le pinceau du peintre sera plus souple et les lumières plus douces. Malgré sa pauvreté, l'enfant est représenté gracieux, beau et tendre, contrairement à la plupart des représentations d'enfants pauvres à l'époque où ceux-ci étaient beaucoup plus austères voir difformes. Murillo a ici voulu figurer la pauvreté et non la déchéance. On peut remarquer énormément de détails comme la paille tressée du panier, les rebords de la cruche qui rendent le tableau encore plus réalistes.

     

    Interprétation :

        Le Jeune Mendiant est un des tableaux les plus tristes de Murillo. En effet, en plus de la pauvreté, cet enfant souffre aussi de solitude : le dépouillement nous prouve qu'il ne peut compter que sur lui-même pour cet acte d'habitude maternel. Murillo se sert de ce geste pour souligner le statut d'orphelin. Il fut lui-même orphelin dès l'age de 10 ans. Le peintre a sans doute été inspiré par la misère régnant dans les rues de Séville au siècle d'Or. Les enfants des rues était un sujet très fréquent pour les peintres espagnols de cette époque.

     

    Bonne semaine à tous !

     

    DSC02872.resized



  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Avril 2012 à 08:02
    Nicole

    Merci pour ce billet ma Mamounette, ce que j'ai le plus apprécié ce sont les explications qui font encore mieux comprendre ce que l'artiste a voulu exprimer, en fait c'est comme un guide dans un musée, j'ai adoré !

    Gros bisous 

    Nicole 

    2
    Mardi 10 Avril 2012 à 08:33
    Claire

    Le pire, c'est qu'il en existe encore plein comme lui de par le monde ! Peut-être pas en Europe, quoique...

    3
    Mardi 10 Avril 2012 à 09:52
    Josiane

    Je passe en courant et te pose un bisou.

    4
    Mardi 10 Avril 2012 à 10:26
    khanel3

    bonne journée ! bizzz

    5
    Mardi 10 Avril 2012 à 19:10
    Yvette

    Voilà ma chère Annie, notre vieux Rourou n'est plus. Je suis en larmes, je sais que ça va passer, mais je te comprends quand tu dis que c'est difficile. Un très mauvais moment à passer, il va me manquer, il me manque déjà, tant il était présent. Toujours à le surveiller, il avait un tel besoin qu'on s'occupe de lui. C'est la vie! Bien triste hélas!

    6
    Mercredi 11 Avril 2012 à 01:08
    •-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-

    cette personne a du talent

    de belles oeuvres

    •-~•*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*•~-• 

    7
    Mercredi 11 Avril 2012 à 06:41
    filochette

    une scène qui malheureusement est encore d'actualité  !!!le tableau est superbe !gros bisous pleins de calins a tes amours belle journée

    8
    Mercredi 11 Avril 2012 à 10:03
    Pivoine

    Bonjour Mamounette,

    Merci à toi pour ce très bel article et toutes les explications concernant ce

    très beau tableau.

    Belle journée à toi et bisous.

    Pivoine.

    9
    la vieille
    Vendredi 2 Novembre 2012 à 09:52
    la vieille

    bonne semaine à toi ma belle ,Mamounette ,calinous à tes trésors !gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :