• Un texte bouleversant....




    Florent Pagny - N'importe Quoi




    Dis-moi, pourquoi t'es comme ça ?
    Pourquoi ça va pas ?
    Pourquoi t'essaies pas ?
    Pourquoi tu veux pas ?

    Dis-moi, pourquoi tu souris ?
    Et pourquoi tu pleures ?
    Pourquoi t'as envie ?
    Et pourquoi t'as peur ?

    Dis-moi, pourquoi tu dis ça ?
    Pourquoi t'y crois pas ?
    Pourquoi t'y crois plus ?
    Pourquoi tu sais plus ?

    Tu vois, tu retrouves plus ta rue.
    T'as paumé l'étage.
    J'crois bien qu't'es perdue.
    Tu marches pas, tu nages.

    {Refrain:}
    Et là, tu crois
    Qu'je vais rester là sans rien dire ?
    Ah oui, tu crois
    Qu'je vais rester planté là
    A te voir partir dans tes délires
    Et te laisser faire n'importe quoi ?

    Dis-moi, pourquoi tu fais ça ?
    Pourquoi t'arrêtes pas ?
    Tu te fous en l'air.
    Ça a l'air de t'plaire.

    Pourquoi, pourquoi tu comprends pas
    Que c'est pas vrai tout ça
    Que tu reviendras pas
    Si tu t'en vas par là ?

    {Refrain}

    Dis-toi, qu't'es en train de partir
    Tu t'es trompée d'navire
    T'as cassé ta dérive
    T'es en train d'te couler.

    Et moi, moi tu m'as oublié.
    Moi, tu y as pas pensé
    Tu m'as juste laissé
    Le droit de la fermer.

    {Refrain}

    Oh oh oh oh oh oh
    Oh oh oh oh oh oh





    24 commentaires


  • Un très beau texte, une magnifique interprétation !!!






    Combien de routes un garçon doit-il faire
    Avant qu'un homme il ne soit ?
    Combien l'oiseau doit-il franchir de mers
    Avant de s'éloigner du froid ?
    Combien de morts un canon peut-il faire
    Avant que l'on oublie sa voix ?

    Ecoute mon ami
    Ecoute dans le vent
    Ecoute, la réponse dans le vent.

    Combien de fois doit-on lever les yeux
    Avant que de voir le soleil ?
    Combien d'oreilles faut-il aux malheureux
    Avant d'écouter leurs pareils ?
    Combien de pleurs faut-il à l'homme heureux
    Avant que son coeur ne s'éveille ?

    Ecoute mon ami
    Ecoute dans le vent
    Ecoute, la réponse dans le vent.

    Combien d'années faudra t-il à l'esclave
    Avant d'avoir sa liberté,
    Combien de temps un soldat est-il brave
    Avant de mourir oublié ?
    Combien de mers franchira la colombe
    Avant que nous vivions en paix ?

    Ecoute mon ami
    Ecoute dans le vent
    Ecoute, la réponse dans le vent
    Ecoute, la réponse est dans le vent.



    Bon week-end à tous !



    32 commentaires

  • LE ROI SOLEIL, l'hisoire du spectacle

    Après les "DIX COMMANDEMENTS" et "AUTANT EN EMPORTE LE VENT", Albert Cohen et Dove Attia sont de retour avec leur nouvelle production, "LE ROI SOLEIL". Avec Kamell Ouali comme chorégraphe et metteur en scène, ils se sont lancés dans une nouvelle aventure en s'attaquant à l'un des personnages les plus prestigieux de l'Histoire de France. De la Fronde à l'avènement du Roi Soleil, ce spectacle raconte le destin de ce roi déchiré entre raison d'Etat et amours interdites. De la Cour des Miracles à Versailles, des Trois Mousquetaires au Masque de Fer, cette comédie musicale porpose de revivre le temps d'un spectacle au siècle du Roi Soleil.






    je sais ton amour
    je sais le versé sur mon corps
    sentir son court jour aprés jour
    j'ai remonté les tourments pour m'approcher encore
    j'ai ton désir encré sur le mien
    j'ai ton désir encré à mes chevilles
    vient rien ne nous retient à rien
    tout ne tient qu'à nous

    refrain:
    je fais de toi mon essentiel
    tu me fais naître parmi les hommes
    je fais de toi mon essentiel
    celle que j'aimerai plus que personne
    si tu veux qu'on s'apprenne (bis)

    tu sais mon amour
    tu sais les mots sous mes silences
    ceux qu'ils avouent couvrent et decouvrent
    jai à t'offrir des croyances
    pour conjurer l'absence
    j'ai l'avenir gravé dans ta main
    j'ai l'avenir tracé comme tu l'écris
    tient rien ne nous emmène plus loin
    qu'un geste qui revient

    refrain:
    je fais de toi mon essentiel
    tu me fais naître parmi les hommes
    je fais de toi mon essentiel
    celle que j'aimerai plus que personne
    si tu veux qu'on s'apprene (bis)
    si tu veux qu'on s'apprenne (bis)

    je ferai de toi mon essentiel (mon essentiel) si tu veux qu'on s'apprenne qu'on s'appartienne


    Bonne semaine à tous !



    19 commentaires

  • Ce titre me plaisait, Aude me l'a offert.
    Et c'est pour tout comme ça, Aude, son plus grand plaisir, me voir sourire...






    Un signe, une larme,
    un mot, une arme,
    nettoyer les étoiles à l'alcool de mon âme

    Un vide, un mal
    des roses qui se fanent
    quelqu'un qui prend la place de
    quelqu'un d'autre

    Un ange frappe a ma porte
    Est-ce que je le laisse entrer
    Ce n'est pas toujours ma faute
    Si les choses sont cassées
    Le diable frappe a ma porte
    Il demande a me parler
    Il y a en moi toujours l'autre
    Attiré par le danger

    Un filtre, une faille,
    l'amour, une paille,
    je me noie dans un verre d'eau
    j'me sens mal dans ma peau

    Je rie je cache le vrai derrière un masque,
    le soleil ne va jamais se lever.

    Un ange frappe a ma porte
    Est-ce que je le laisse entrer
    Ce n'est pas toujours ma faute
    Si les choses sont cassées
    Le diable frappe a ma porte
    Il demande a me parler
    Il y a en moi toujours l'autre
    Attiré par le danger

    Je ne suis pas si forte que ça
    et la nuit je ne dors pas,
    tous ces rêves ça me met mal,
    Un enfant frappe à ma porte
    il laisse entrer la lumière,
    il a mes yeux et mon coeur,
    et derrière lui c'est l'enfer




    18 commentaires


  • Moi je ne l'avais pas trouvée, mais Aude qui navigue mieux que moi sur Internet, me l'a dénichée.



    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique