• Vous, vous êtes, et nous, nous sommes
    Vous, vous êtes, et nous, nous sommes
    Des hommes pareils
    Plus ou moins nus sous le soleil
    Mêmes cœurs entre les mêmes épaules
    Qu'est-ce qu'on vous apprend à l'école
    Si on y oublie l'essentiel ?
    On partage le même royaume
    Où vous, vous êtes, et nous, nous sommes…

    Moi, j'ai des îles, j'ai des lacs
    Moi, j'ai trois poissons dans un sac
    Moi, je porte un crucifix
    Moi, je prie sur un tapis
    Moi, je règne et je décide
    Moi, j'ai quatre sous de liquide
    Moi, je dors sur des bambous
    Moi, je suis docteur-marabout

    Et nous sommes
    Des hommes pareils

    Plus ou moins loin du soleil
    Blancs, noirs, rouges, jaunes, créoles
    Qu'est-ce qu'on vous apprend à l'école
    S'il y manque l'essentiel ?
    Semblables jusqu'au moindre atome
    Vous, vous êtes et nous, nous sommes…

    Moi, je me teins et je me farde
    Moi, mes chiens montent la garde
    Moi, j'ai piégé ma maison
    Moi, je vis sous des cartons
    Moi, j'ai cent ans dans deux jours
    Moi, j'ai jamais fait l'amour
    Nous, enfants neveux et nièces
    On dort tous dans la même pièce

    Quelque soit le prix qu'on se donne
    On nage dans le même aquarium
    On partage le même royaume
    Où vous, vous êtes, et nous, nous sommes
    Où nous sommes des hommes pareils
    Plus ou moins nus sous le soleil
    Tous tendus vers l'espoir de vivre

    Qu'est-ce qu'on vous apprend dans les livres
    S'il y manque l'essentiel…?
    S'il y manque l'essentiel…?
    J'aime mieux ce monde polychrome
    Où vous, vous êtes et nous, nous sommes…
    Des hommes pareils…»

    10 commentaires

  • Dans, JE SUIS UN HOMME, Zazie dresse le constat de ce dont l'Homme est capable, de son évolution à son auto-destruction. Le pessimisme est de rigueur et le sentiment d'impuissance aussi. Bon, on n'est pas obligé de partager son pessimisme...

    Peut-on croire encore en l'Homme ?







    Je suis un homme de Cro-Magnon
    Je suis un singe ou un poisson
    Sur la Terre en toute saison
    Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

    Je suis un seul puis des millions
    Je suis un homme au coeur de lion
    A la guerre en toute saison
    Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

    Je suis un homme plein d'ambition
    Belle voiture et belle maison
    Dans la chambre ou dans le salon
    Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

    Je fais l'amour et la révolution
    Je fais le tour de la question
    J'avance, avance à reculons
    Et je tourne en rond, je tourne en rond.

    Tu vois, j'suis pas un homme,
    Je suis le roi de l'illusion
    Au fond, qu'on me pardonne
    Je suis le roi, le roi des cons.

    Je fais le monde à ma façon
    Coulé dans l'or et le béton
    Corps en cage, jeté en prison
    Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

    Assis devant ma télévision
    Je suis de l'homme, la négation
    Pur produit de consommation
    Oui, mon compte est bon
    Mon compte est bon.

    Tu vois, j' suis pas un homme,
    Je suis le roi de l'illusion
    Au fond, qu'on me pardonne
    Je suis le roi, le roi des cons.

    C'est moi, le maître du feu,
    Le maître du jeu, le maître du monde
    Et vois ce que j'en ai fait,
    Une Terre glacée, une Terre brûlée,
    La Terre des hommes que les hommes abandonnent.

    Je suis un homme au pied du mur
    Comme une erreur de la nature
    Sur la Terre sans d'autres raisons
    Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

    Je suis un homme et je mesure
    Toute l'horreur de ma nature
    Pour ma peine, ma punition,
    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

    Je suis un homme et je mesure
    Toute l'horreur de ma nature
    Pour ma peine, ma punition,
    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique