•  

     

    Comme un fou va jeter à la mer
    Des bouteilles vides et puis espère
    Qu'on pourra lire à travers
    S.O.S. écrit avec de l'air
    Pour te dire que je me sens seul
    Je dessine à l'encre vide
    Un désert

    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie

    Difficile d'appeler au secours
    Quand tant de drames nous oppressent
    Et les larmes nouées de stress
    Etouffent un peu plus les cris d'amour
    De ceux qui sont dans la faiblesse
    Et dans un dernier espoir
    Disparaissent

    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie

    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs
    Dans l'eau laissent une trace
    Dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent
    Mais les vagues les ramènent
    En pierres d'étoile sur les rochers

    Et j'ai ramassé les bouts de verre
    J'ai recollé tous les morceaux
    Tout était clair comme de l'eau
    Contre le passé y a rien à faire
    Il faudrait changer les héros
    Dans un monde où le plus beau
    Reste à faire

    Et je cours
    Je me raccroche à la vie
    Je me saoule avec le bruit
    Des corps qui m'entourent
    Comme des lianes nouées de tresses
    Sans comprendre la détresse
    Des mots que j'envoie

    Tous les cris les S.O.S.
    Partent dans les airs
    Dans l'eau laissent une trace
    Dont les écumes font la beauté
    Pris dans leur vaisseau de verre
    Les messages luttent
    Mais les vagues les ramènent
    En pierres d'étoiles sur les rochers

    Parfois je me saoule, quelques instants, la tête avec le bruit pour ne plus penser...
    Je ne comprends pas la violence de ce monde...

     


    19 commentaires
  •  

     

     

    Y'a comme un goût amer,
    En nous,
    Comme un goût de poussière Dans tout,
    Et la colère,
    Qui nous suit,
    Partout,

    Y'a des silences,
    Qui disent beaucoup,
    Plus que les mots,
    Qu'on avoue,
    Et toutes ses questions,
    Qui 'n tiennent pas,
    Debout ...

    Evidemment x2
    On danse encore,
    Sur des accords
    Qu'on aimait tant...
    Evidemment x2
    On rit encore,
    Pour des bêtises,
    Comme des enfants ...

    Mais pas comme avant.

    Et ses batailles,
    Que l'on se fout,
    C'est une fatigue,
    Un dégoût,
    A quoi ça sert,
    De courir,
    Partout.

    On garde cette blessure,
    En nous,
    Comme une éclaboussure,
    De boue,
    Qui ne change rien,
    Qui change tout ...

    Evidemment x2
    On danse encore,
    Sur des accords,
    Qu'on aimait tant,
    Evidemment x2
    On rit encore,
    Pour des bêtises,
    Comme des enfants...

    Mais pas comme avant x2

    Bon week-end à tous !

    15 commentaires
  • Parfois si diffcile...De prendre le temps...

     

     

    Il nous faut du temps
    Des insomnies
    Des engueulades
    Des retrouvailles
    À la bougie
    Il nous faut du vent
    Un peu de pluie
    De longues balades
    Et pas de bruit
    Non pas de bruit

     

    I know what you need
    I'm thinking of us
    We're in a bar
    People are just
    Looking at you
    As usually
    Why do you care
    Is it too much
    I need to know
    If I'm needed

     

    You and I
    Close together
    A new dimension
    But if we dare
    We will succeed

     

    Il nous faut aussi
    Un jean usé
    Que l'on partage
    Deux trois secrets
    D'enfants pas sages
    Il nous faut l'envie
    De rendez-vous
    Un très grand lit
    Sans rien autour
    Non rien

     

    You and I
    Close together
    A new dimension
    Still far from me, come please (?)
    You and I
    Close together
    A new dimension
    But if we dare
    We will succeed

     

    Du temps, l'envie
    Pas de bruit

     

     La nuit
     

     Le jour
       

    Sans rien autour


    Toi et moi
    C'est presque ça
    C'est tellement déjà
    Il nous manque si peu de choses

     

    Toi et moi
    C'est presque ça
    C'est tellement déjà
    Nous serons ce que l'on ose

     

    You and I
    Close together
    A new dimension
    But if we dare
    We will succeed     

     

    C'est tellement déjà
      
    Toi et moi

     

    You and I (toi et moi)
    Close together (tellement déjà)
    A new dimension
     
    Nous serons ce que l'on ose (x3)


    16 commentaires
  • Emouvant...Bouleversant...

     

     


    C'est l'histoire

    D'un rêve troublant

    Un message

    L'histoire d'un enfant

    Qui marche seul

    Dans les villes en flammes

    Sans nom sans arme

    Epuisé de larmes.

    C'est l'histoire

    Profonde et réelle

    D'un gosse blessé

    Qui cherche la lumière

    La chaleur

    Des bras de sa mère

    La grandeur

    La force de son père.

    Quand les lois dispersent les chemins

    Sans remède l'indulgence s'éteint

    Sous un ciel grisé de tourments

    "Mots des mots, ces accords joués,

    Sonnent trop faux".

    C'est l'histoire d'un enfant qui joue

    Avec des armes avec des cailloux

    Inconscience parmi les débris

    Il cherche l'amour qu'on lui a détruit

    Quand la nuit apaise les colères
    Et le blottit d'un souvenir amer
    Quand son cœur n'assura plus gémir
    Mots et mots ces accords joués sonnent trop faux

    Pourquoi courent-ils,

    Où sont ceux qui portent mon sang,

    De quel côté est ce grand soleil puissant ?

     

     

    Bonne semaine à tous !

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

    Beaucoup de soucis, trop de soucis en ce moment ma petite Chérie...Mais doucement, tout doucement, ils vont s'évanouir et l'horizon s'éclaircir...Le bonheur est là, tu le vois là, au bout de ce long chemin qui se dessine...

    Cours y vite...


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique