•  

     

     

    Y'a comme un goût amer,
    En nous,
    Comme un goût de poussière Dans tout,
    Et la colère,
    Qui nous suit,
    Partout,

    Y'a des silences,
    Qui disent beaucoup,
    Plus que les mots,
    Qu'on avoue,
    Et toutes ses questions,
    Qui 'n tiennent pas,
    Debout ...

    Evidemment x2
    On danse encore,
    Sur des accords
    Qu'on aimait tant...
    Evidemment x2
    On rit encore,
    Pour des bêtises,
    Comme des enfants ...

    Mais pas comme avant.

    Et ses batailles,
    Que l'on se fout,
    C'est une fatigue,
    Un dégoût,
    A quoi ça sert,
    De courir,
    Partout.

    On garde cette blessure,
    En nous,
    Comme une éclaboussure,
    De boue,
    Qui ne change rien,
    Qui change tout ...

    Evidemment x2
    On danse encore,
    Sur des accords,
    Qu'on aimait tant,
    Evidemment x2
    On rit encore,
    Pour des bêtises,
    Comme des enfants...

    Mais pas comme avant x2

    Bon week-end à tous !

    15 commentaires
  • Parfois si diffcile...De prendre le temps...

     

     

    Il nous faut du temps
    Des insomnies
    Des engueulades
    Des retrouvailles
    À la bougie
    Il nous faut du vent
    Un peu de pluie
    De longues balades
    Et pas de bruit
    Non pas de bruit

     

    I know what you need
    I'm thinking of us
    We're in a bar
    People are just
    Looking at you
    As usually
    Why do you care
    Is it too much
    I need to know
    If I'm needed

     

    You and I
    Close together
    A new dimension
    But if we dare
    We will succeed

     

    Il nous faut aussi
    Un jean usé
    Que l'on partage
    Deux trois secrets
    D'enfants pas sages
    Il nous faut l'envie
    De rendez-vous
    Un très grand lit
    Sans rien autour
    Non rien

     

    You and I
    Close together
    A new dimension
    Still far from me, come please (?)
    You and I
    Close together
    A new dimension
    But if we dare
    We will succeed

     

    Du temps, l'envie
    Pas de bruit

     

     La nuit
     

     Le jour
       

    Sans rien autour


    Toi et moi
    C'est presque ça
    C'est tellement déjà
    Il nous manque si peu de choses

     

    Toi et moi
    C'est presque ça
    C'est tellement déjà
    Nous serons ce que l'on ose

     

    You and I
    Close together
    A new dimension
    But if we dare
    We will succeed     

     

    C'est tellement déjà
      
    Toi et moi

     

    You and I (toi et moi)
    Close together (tellement déjà)
    A new dimension
     
    Nous serons ce que l'on ose (x3)


    16 commentaires
  • Emouvant...Bouleversant...

     

     


    C'est l'histoire

    D'un rêve troublant

    Un message

    L'histoire d'un enfant

    Qui marche seul

    Dans les villes en flammes

    Sans nom sans arme

    Epuisé de larmes.

    C'est l'histoire

    Profonde et réelle

    D'un gosse blessé

    Qui cherche la lumière

    La chaleur

    Des bras de sa mère

    La grandeur

    La force de son père.

    Quand les lois dispersent les chemins

    Sans remède l'indulgence s'éteint

    Sous un ciel grisé de tourments

    "Mots des mots, ces accords joués,

    Sonnent trop faux".

    C'est l'histoire d'un enfant qui joue

    Avec des armes avec des cailloux

    Inconscience parmi les débris

    Il cherche l'amour qu'on lui a détruit

    Quand la nuit apaise les colères
    Et le blottit d'un souvenir amer
    Quand son cœur n'assura plus gémir
    Mots et mots ces accords joués sonnent trop faux

    Pourquoi courent-ils,

    Où sont ceux qui portent mon sang,

    De quel côté est ce grand soleil puissant ?

     

     

    Bonne semaine à tous !

     


    16 commentaires
  •  

     

     

     

    Beaucoup de soucis, trop de soucis en ce moment ma petite Chérie...Mais doucement, tout doucement, ils vont s'évanouir et l'horizon s'éclaircir...Le bonheur est là, tu le vois là, au bout de ce long chemin qui se dessine...

    Cours y vite...


    20 commentaires
  • Bouleversant...

     

     

    Si tu aimes les soirs de pluie
    Mon enfant, mon enfant
    Les ruelles de l'Italie
    Et les pas des passants
    L'éternelle litanie
    Des feuilles mortes dans le vent
    Qui poussent un dernier cri
    Crie, mon enfant

    Si tu aimes les éclaircies
    Mon enfant, mon enfant
    Prendre un bain de minuit
    Dans le grand océan
    Si tu aimes la mauvaise vie
    Ton reflet dans l'étang
    Si tu veux tes amis
    Près de toi, tout le temps

    Si tu pries quand la nuit tombe
    Mon enfant, mon enfant
    Si tu ne fleuris pas les tombes
    Mais chéris les absents
    Si tu as peur de la bombe
    Et du ciel trop grand
    Si tu parles à ton ombre
    De temps en temps

    Si tu aimes la marée basse
    Mon enfant, mon enfant
    Le soleil sur la terrasse
    Et la lune sous le vent
    Si l'on perd souvent ta trace
    Dès qu'arrive le printemps
    Si la vie te dépasse
    Passe, mon enfant

    {Refrain:}
    Ça n'est pas ta faute
    C'est ton héritage
    Et ce sera pire encore
    Quand tu auras mon âge
    Ça n'est pas ta faute
    C'est ta chair, ton sang
    Il va falloir faire avec
    Ou, plutôt sans

    Si tu oublies les prénoms
    Les adresses et les âges
    Mais presque jamais le son
    D'une voix, un visage
    Si tu aimes ce qui est bon
    Si tu vois des mirages
    Si tu préfères Paris
    Quand vient l'orage

    Si tu aimes les goûts amers
    Et les hivers tout blancs
    Si tu aimes les derniers verres
    Et les mystères troublants
    Si tu aimes sentir la terre
    Et jaillir le volcan
    Si tu as peur du vide
    Vide, mon enfant

    {au Refrain}

    Si tu aimes partir avant
    Mon enfant, mon enfant
    Avant que l'autre s'éveille
    Avant qu'il te laisse en plan
    Si tu as peur du sommeil
    Et que passe le temps
    Si tu aimes l'automne vermeil
    Merveille, rouge sang

    Si tu as peur de la foule
    Mais supportes les gens
    Si tes idéaux s'écroulent
    Le soir de tes vingt ans
    Et si tout se déroule
    Jamais comme dans tes plans
    Si tu n'es qu'une pierre qui roule
    Roule, mon enfant

    {au Refrain}

    Mon enfant



    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique