• Un oisif raffiné

    Un oisif raffiné

    Le Chat aime le repos, la volupté, la tranquille joie ; il a ainsi démontré l'absurdité et le néant de l'agitation stérile ; il n'exerce aucune fonction et ne sort de son repos que pour se livrer au bel art de la chasse, montrant ainsi la noblesse de l'oisiveté raffinée et pensive, sans laquelle tous les hommes seraient des casseurs de cailloux.

    Théodore de BANVILLE

    1823 - 1891

    Le chat 1882

    Un oisif raffiné


  • Commentaires

    1
    maîtresse Poupette
    Mardi 13 Novembre à 00:48

    Une belle citation. Vu sous cet angle, j'aimerais bien être un chat !

    Douces pensées à Elysée

    2
    Mardi 13 Novembre à 12:19

    te souhaite une  belle journée........

    3
    Mercredi 14 Novembre à 21:31
    Edwyn-Nimrod-Nouméa

    Eh bien, a on la fonction ronron quand même wink2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :