• A une chatte blanche

    Chatte blanche, chatte sans tache,

    Je te demande, dans ces vers,

    Quel secret dort dans tes yeux verts,

    Quel sarcasme sous ta moustache.

     

    Tu nous lorgnes, pensant tout bas,

    Que nos fronts pâles, que nos lèvres,

    Déteintes en de folles fièvres,

    Que nos yeux creux ne valent pas.

     

    Ton museau que ton nez termine

    Rose comme un bouton de sein,

    Tes oreilles dont le dessin

    Couronne fièrement ta mine.

     

    Pourquoi cette sérénité ?

    Aurais-tu la clef des problèmes

    Qui nous font frissonnants et blêmes,

    Passer le printemps et l'été ?

     

    Devant la mort qui nous menace,

    Chats et gens, ton flair, plus subtil

    Que notre savoir, te dit-il

    Où va la beauté qui s'efface,

     

    Où va la pensée, où s'en vont

    Les défuntes splendeurs charnelles ?

    Chatte, détourne tes prunelles ;

    J'y trouve trop de noir au fond.

     

    Charles CROS

    1842 - 1888

    Le coffret de santal (1873)

     

    A une chatte blanche

     

     


    votre commentaire
  • De Alfred RUFFIN, le livre des chats

    Elysée

    Depuis que j'ai brisé d'un coude maladroit

    Mon beau vase de Chine au galbe inimitable,

    Mon chat (il ose tout !) s'est arrogé le droit

    de me le remplacer sur le bout de ma table.

    [...]

    Il m'observe ! Et, s'il feint de dormir un moment

    D'un crayon je l'agace afin qu'il se réveille ;

    Son regard tombe alors sur moi sévèrement,

    Et je travaille mieux, sachant qu'il me surveille.

    Alfred RUFFIN

    Le livre des chats

    De Alfred RUFFIN, le livre des chats

     

     

     


    3 commentaires
  • Il a neigé de Laurice CAREME

    Il a neigé dans l'aube rose,

    Si doucement neigé

    Que le chaton noir croit rêver.

    C'est à peine s'il ose

    Marcher.

     

    Il a neigé dans l'aube rose,

    Si doucement neigé,

    Que les choses

    Semblent avoir changé.

     

    Et le chaton noir n'ose

    S'aventurer dans le verger,

    Se sentant soudain étranger

    A cette blancheur où se posent,

    Comme pour le narguer,

    Des moineaux effrontés.

     

    Maurice CAREME

    La lanterne magique 1947

    Il a neigé de Maurice CAREME


    4 commentaires
  • Goutte de lumière de Marc ALYN

    Si vous saviez ce qu'il y a

    Dans l'oeil sans fond d'un petit chat,

    Qu'il soit jaune, vert ou lilas

    Vrai, vous n'en reviendrez pas !

    On y voit des oiseaux de lune,

    Des palais de laine et de lait,

    Le sphinx émergeant de ses lunes,

    Et des ballets ultraviolets.

    Sur des bassins d'une eau sans rides,

    S'épanouit la fleur de lotus

    Tandis qu'une main translucide

    Peint des soleils sur papyrus.

    Tout l'univers est reflété

    Dans cette goutte de lumière

    Qui ouvre sur l'éternité

    Ainsi qu'n hublot sur la mer.

     

    Marc ALYN

    Nous les chats, Ce qu'il y a dans l'oeil du chat

    1992

    Goutte de lumière de Marc ALYN

     


    4 commentaires
  • ERYLIN

     

    Dans l'adversité, c'est à toi que je me fie

    Ô mon beau chat, à tes yeux pleins de bonté ;

    Il me semble avoir deux étoiles devant moi

    Grâce auxquelles je retrouve le vent du nord au milieu de la tempête.

     

    Torquato TASSO

    1544 - 1595

    Tes yeux...

     


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique