• Merci Léopoldine, ma chérie, pour cette découverte...

    La rose et l'armure Antoine ELIE

     

    Suivant la longue métamorphose qui m'éloigne de mon passé
    J'ai croisé une rose qui ne pouvait pas avancer
    Pas qu'elle n'ose pas la chose mais n'y avait jamais pensé
    Depuis toujours tenant la pose quand les regards l'éclaboussaientElle a la couleur de l'amour bien que je n'l'ai jamais croisé
    Bien qu'à la lumière du jour, les fleurs sont toutes belles à crever
    Alors j'ai mis la route en pause, à ses cotés me suis posé
    Puisque cette rose semblait morose d'être seule au jour achevéMa rose, ma rose, ma rose, ma rose écoute mes murmures
    Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose tu peux être sûre
    Que tu n'seras plus jamais seule pour franchir les murs
    Il y a d'la place sur mon épaule pour une rose et son armure
    Suivant la course du soleil avec nos yeux fatigués
    On s'est raconté nos merveilles et nos tristesses irriguées
    On n'avait pas grand chose à faire alors on s'est allongé
    Avec ma rose j'ai fait la guerre à mon envie de voyager
    Mais au matin la route appelle alors je lui ai proposé
    Si elle osait me faire l'honneur d'avancer à mes côtés
    Même si ton armure est trop lourde bien qu'elle t'ait toujours protégé
    Sache que la vie est sourde quand elle ne doit pas nous blesser
    Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose écoute mes murmures
    Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose tu peux être sûre
    Que tu n'seras plus jamais seule pour franchir les murs
    Il y a de la place sur mon épaule pour une rose et son armure
    Traversant tous les bruits du monde avec ma fleur à mes côtés
    Me nourrissant chaque seconde de sa douceur et sa beauté
    J'ai croisé un ruisseau immonde qui a cru bon de refléter l'image
    D'un monstre bleu profond d'un guerrier triste et abîmé
    Comment ma rose as-pu tu subir pareille offense à ta splendeur?
    Et comment puis-je réussir à oublier qu'elle fût l'erreur
    De t'arracher à ton jardin et cause un vide dans mon cœur
    Mais elle m'arrête puis m'embrasse, ma rose rit et moi je pleure
    Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose écoute mes murmures
    Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose maintenant je suis sûr
    Que je n'serai plus jamais seul pour franchir les murs
    Il y a d'la place sur mon épaule pour une rose et son armure
    Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose que ça peut être dur
    Ma rose, ma rose, ma rose, ma rose depuis que ma vie dure
    Je n'avais jamais eu personne pour guérir mes blessures
    Jusqu'à ce que un jour une rose vienne se poser sur mon armure
     

    Bouleversée par la voix, le texte et la musique...

     

    1 commentaire
  • Viens, viens, c'est une prière
    Viens, viens, pas pour moi mon père
    Viens, viens, reviens pour ma mère
    Viens, viens, elle meurt de toi
    Viens, viens, que tout recommence

    Viens, viens, sans toi l'existence
    Viens, viens, n'est qu'un long silence
    Viens, viens, qui n'en finit pas.

    Je sais bien qu'elle est jolie cette fille
    Que pour elle tu en oublies ta famille
    Je ne suis pas venue te juger
    Mais pour te ramener
    Il parait que son amour tient ton âme
    Crois-tu que ça vaut l'amour de ta femme
    Qui a su partager ton destin
    Sans te lâcher la main.

    Viens, viens, maman en septembre
    Viens, viens, a repeint la chambre
    Viens, viens, comme avant ensemble
    Viens, viens, vous y dormirez
    Ooh viens, viens, c'est une prière
    Viens, viens, pas pour moi mon père
    Viens, viens, reviens pour ma mère
    Viens, viens, elle meurt de toi
    Sais-tu que Jean est rentré à l'école ?
    Il sait déjà l'alphabet, il est drôle
    Et quand il fait semblant de fumer
    C'est vraiment ton portrait

    Ooh viens, viens, c'est une prière
    Viens, viens, tu souris mon père
    Viens, viens, tu verras ma mère
    Viens, viens, est plus belle qu'avant
    Qu'avant, qu'avant, qu'avant, qu'avant
    Ooh viens, viens, ne dis rien mon père
    Viens, viens, embrasse moi mon père
    Viens, viens, tu es beau mon père
    Oui, viens, viens, la la la
    Viens, viens, la la la la la la
    Viens, viens, la la la la la la
    Viens, viens, la la la la la la
    Viens, viens, la la la la la la
    Viens, viens, la la la la la la ...

    Une grande voix vient de partir...


    5 commentaires
  •  

    J'ai voulu planter un oranger
    Là où la chanson n'en verra jamais
    Là où les arbres n'ont jamais donné
    Que des grenades dégoupillées
    Jusqu'à Derry ma bien aimée
    Sur mon bateau j'ai navigué
    J'ai dit aux hommes qui se battaient
    Je viens planter un oranger
    Buvons un verre, allons pêcher
    Pas une guerre ne pourra durer
    Lorsque la bière et l'amitié
    Et la musique nous ferons chanter
    Tuez vos dieux à tout jamais
    Sous aucune croix l'amour ne se plaît
    Ce sont les hommes pas les curés
    Qui font pousser les orangers
    Je voulais planter un oranger
    Là où la chanson n'en verra jamais
    Il a fleuri et il a donné
    Les fruits sucrés de la liberté
     

     

    Une chanson courte où Renaud dit l'essentiel en peu de mots.

     

    La ballade nord-irlandaise

     


    3 commentaires
  • Traduction Leave A Light On - Tom Walker

     

    Dès que quelqu'un a dit que tu étais tout(e) seul(e)
    J'ai senti le mal se répandre dans tes veines
    Maintenant je sais qu'il exerce une emprise
    Un simple coup de fil resté sans réponse m'a interpellé


    Ces cigarettes ne m'empêcheront pas de me demander où tu es
    Ne lâche pas prise, garde ton emprise

    Si tu regardes dans le lointain, il y a une maison sur la colline
    Te guidant, tel un phare, vers un endroit où tu seras
    En sécurité pour sentir le répit à cause des erreurs que nous avons tous commises
    Si tu as perdu ton chemin...

    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée

    Dis-moi ce qui t'est arrivé, ce que tu as en tête

    Depuis peu, tu cherches un endroit encore plus sombre
    Où te cacher, c'est très bien
    Mais si tu continues d'abuser, tu te déroberas à nous
    Je refuse de perdre un(e) autre ami(e) à cause de la drogue
    Simplement, viens ; ne lâche rien

    Si tu regardes dans le lointain, il y a une maison sur la colline
    Te guidant, tel un phare, vers un endroit où tu seras
    En sécurité pour sentir le répit à cause des erreurs que nous avons tous commises
    Si tu as perdu ton chemin...

    Je laisserai la lumière allumée

    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée

    Si tu regardes dans le lointain, il y a une maison sur la colline
    Te guidant, tel un phare, vers un endroit où tu seras
    En sécurité pour sentir le répit et si tu as perdu ton chemin
    Si tu as perdu ton chemin (je laisserai la lumière allumée)
    Et je sais que tu ne le sais pas, oh, mais j'ai besoin que tu sois courageux(se)
    Fuir la vérité n'arrangera rien
    Si tu ne ressens pas notre grâce, je verrai ton chagrin

    Et si tu as perdu ton chemin
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Oui, je laisserai la lumière allumée

     

    Leave a light on Tom WALKER

     


    votre commentaire
  • Je vous invite à lire ce billet

    ICI

     

    Cette plate-forme est sécurisée.

    Si vous n'êtes pas en possession des identifiants, n'hésitez pas à me les demander par MP à mon adresse :

    am@mytigny.net

    et je vous les communiquerai.

    OLYMPE


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique