•  

    J'ai voulu planter un oranger
    Là où la chanson n'en verra jamais
    Là où les arbres n'ont jamais donné
    Que des grenades dégoupillées
    Jusqu'à Derry ma bien aimée
    Sur mon bateau j'ai navigué
    J'ai dit aux hommes qui se battaient
    Je viens planter un oranger
    Buvons un verre, allons pêcher
    Pas une guerre ne pourra durer
    Lorsque la bière et l'amitié
    Et la musique nous ferons chanter
    Tuez vos dieux à tout jamais
    Sous aucune croix l'amour ne se plaît
    Ce sont les hommes pas les curés
    Qui font pousser les orangers
    Je voulais planter un oranger
    Là où la chanson n'en verra jamais
    Il a fleuri et il a donné
    Les fruits sucrés de la liberté
     

     

    Une chanson courte où Renaud dit l'essentiel en peu de mots.

     

    La ballade nord-irlandaise

     


    2 commentaires
  • Traduction Leave A Light On - Tom Walker

     

    Dès que quelqu'un a dit que tu étais tout(e) seul(e)
    J'ai senti le mal se répandre dans tes veines
    Maintenant je sais qu'il exerce une emprise
    Un simple coup de fil resté sans réponse m'a interpellé


    Ces cigarettes ne m'empêcheront pas de me demander où tu es
    Ne lâche pas prise, garde ton emprise

    Si tu regardes dans le lointain, il y a une maison sur la colline
    Te guidant, tel un phare, vers un endroit où tu seras
    En sécurité pour sentir le répit à cause des erreurs que nous avons tous commises
    Si tu as perdu ton chemin...

    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée

    Dis-moi ce qui t'est arrivé, ce que tu as en tête

    Depuis peu, tu cherches un endroit encore plus sombre
    Où te cacher, c'est très bien
    Mais si tu continues d'abuser, tu te déroberas à nous
    Je refuse de perdre un(e) autre ami(e) à cause de la drogue
    Simplement, viens ; ne lâche rien

    Si tu regardes dans le lointain, il y a une maison sur la colline
    Te guidant, tel un phare, vers un endroit où tu seras
    En sécurité pour sentir le répit à cause des erreurs que nous avons tous commises
    Si tu as perdu ton chemin...

    Je laisserai la lumière allumée

    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée

    Si tu regardes dans le lointain, il y a une maison sur la colline
    Te guidant, tel un phare, vers un endroit où tu seras
    En sécurité pour sentir le répit et si tu as perdu ton chemin
    Si tu as perdu ton chemin (je laisserai la lumière allumée)
    Et je sais que tu ne le sais pas, oh, mais j'ai besoin que tu sois courageux(se)
    Fuir la vérité n'arrangera rien
    Si tu ne ressens pas notre grâce, je verrai ton chagrin

    Et si tu as perdu ton chemin
    Je laisserai la lumière allumée
    Je laisserai la lumière allumée
    Oui, je laisserai la lumière allumée

     

    Leave a light on Tom WALKER

     


    votre commentaire
  • Je vous invite à lire ce billet

    ICI

     

    Cette plate-forme est sécurisée.

    Si vous n'êtes pas en possession des identifiants, n'hésitez pas à me les demander par MP à mon adresse :

    am@mytigny.net

    et je vous les communiquerai.

    OLYMPE


    votre commentaire
  • Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?
    Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?

    J'ai fait l'amour, j'ai fait la manche
    J'attendais d'être heureux
    J'ai fait des chansons, j'ai fait des enfants
    J'ai fait au mieux
    J'ai fait la gueule, j'ai fait semblant
    On fait comme on peut
    J'ai fait le con, c'est vrai ; j'ai fait la fête, ouais !
    Je croyais être heureux

    Mais, y a tous ces soirs sans potes
    Quand personne sonne et ne vient
    C'est dimanche soir, dans la flotte
    Comme un con dans son bain
    Essayant de le noyer, mais il flotte
    Ce putain de chagrin
    Alors, je me chante mes plus belles notes
    Et ça ira mieux demain

    Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?
    Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?

    Il est là le bonheur, il est là !
    Il est là !
    Il est où le bonheur, il est là !
    Il est là !

    'ai fait la cour, j'ai fait mon cirque
    J'attendais d'être heureux
    J'ai fait le clown, c'est vrai et j'ai rien fait
    Mais ça ne va pas mieux
    J'ai fait du bien, j'ai fait des fautes
    On fait comme on peut
    J'ai fait des folies, j'ai pris des fous rires, ouais
    Je croyais être heureux

    Mais, y a tous ces soirs de Noël, où l'on sourit poliment
    Pour protéger de la vie cruelle
    Tous ces rires d'enfants
    Et ces chaises vides qui nous rappellent
    Ce que la vie nous prend
    Alors, je me chante mes notes les plus belles
    C'était mieux avant

    Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?
    Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?
    Il est là le bonheur, il est là !
    Il est là !
    Il est où le bonheur, il est là !
    Il est là !
    C'est une bougie, le bonheur
    Ris pas trop fort d'ailleurs
    Tu risques de l'éteindre
    On l'veut le bonheur, on l'veut, ouais !
    Tout le monde veut l'atteindre
    Mais il fait pas de bruit, le bonheur, non, il fait pas de bruit
    Non, il n'en fait pas
    C'est con le bonheur, ouais, car c'est souvent après qu'on sait qu'il était là

    Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?
    Il est où le bonheur, il est où ?
    Il est où ?

    Il est là le bonheur, il est là !
    Il est là !
    Il est où le bonheur, il est là !
    Il est là !

    Mais, il est où le bonheur ?
    Il est où le bonheur ?
    Il est où ?
    Il est où ?

    Mais, il est où le bonheur ?
    Mais il est là !
    Le bonheur, il est là, il est là
    Et il est là !
    Le bonheur, il est là, il est là

    Merci M.Christophe MAE pour cette chanson...


    7 commentaires
  •  J'ai voulu planter un oranger

    Là où la chanson n'en verra jamais
    Là où les arbres n'ont jamais donné
    Que des grenades dégoupillées

    Jusqu'à Derry ma bien aimée
    Sur mon bateau j'ai navigué
    J'ai dit aux hommes qui se battaient
    Je viens planter un oranger

    Buvons un verre, allons pêcher
    Pas une guerre ne pourra durer
    Lorsque la bière et l'amitié
    Et la musique nous ferons chanter

    Tuez vos dieux à tout jamais
    Sous aucune croix l'amour ne se plaît
    Ce sont les hommes pas les curés
    Qui font pousser les orangers

    Je voulais planter un oranger
    Là où la chanson n'en verra jamais
    Il a fleuri et il a donné
    Les fruits sucrés de la liberté
     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique